lundi 30 juillet 2012

de la Norvège à l'Ecosse


La fenêtre météo s’est avérée être la bonne, et la traversée s’est faite à 90% à la voile, en ligne quasi directe, soit 280 milles en 50 heures ! difficile d’espérer mieux.


 
Les ultimes images de la Norvège, vue de près, auront été, paradoxalement, celle d’un plat pays, dont les maisons peuvent s’inquiéter d’une montée des eaux !



Passant à une bonne dizaine de milles, j’ai pu voir à quoi ressemblait le fameux Stadt qui fait tant causer. Sur la seconde photo il est censé y avoir un arc en ciel



Je ne me suis pas beaucoup intéressé aux légendes sur les trolls. Je crois savoir qu’ils peuvent apparaître un peu partout sous des formes diverses. Je me suis demandé si ces nuages…



Une barge de « farm fish » derrière un remorqueur.



Je ne pensais pas qu’on baladait ce genre d’embarcation en eaux non protégées. Peut être l’opportunité d’une mer belle.

J’avais dit "pas de photos de plateformes". Mais j’ai traversé un tel champ que cela a été plus fort que moi ! Le champ, dit de Statfjord, s’étend de part et d’autre de la limite des eaux norvégiennes et écossaises.



C'est quand même plus spectaculaire qu'en maquette! La plateforme est à 30 mètres au dessus de l’eau. Au moins les appartements ont vue sur mer ! On peut voir une belle brochette de radeaux d d’évacuation. Joli saut ! Même les manèges de fêtes foraines ne vont pas jusque là ! Dire que ce truc là a été construit dans un fjord norvégien ou écossais et amené jusque là !

Mais dans le champ, il n’y a pas que des plateformes, mais aussi des ‘supplies’ (autant que de plateformes) qui font des ronds dans l’eau et des navires qui posent des tubes sur le fond



Le champ s’étend sur plus de 50 milles. Je n’en suis sorti qu’à la nuit (la deuxième) tombante.



Une plateforme, deux supplies et un pêcheur



Embrasement d’une plateforme ou ‘soleil de minuit’ écossais ?


Retour dans les longitudes ouest : le méridien de Greenwich a été franchi à 5h33. Je dormais sur mes deux oreilles ! Merci le pilote !

Les Shetland présentent un paysage …. écossais, en moins élevé, avec même les ruines d’un vieux château. En tout cas radicalement différent du paysage norvégien.



Les bateaux de pêche norvégiens ont belle allure avec leur coque en bois jaune, mais celui-ci n’est pas mal non plus



mais l’Ecosse est aussi le coin des chalutiers monstrueux.




Je ne sais pas ce que rejettent, même au port, ces engins, mais cela attire non seulement les oiseaux, mais aussi les phoques

Demain visite de Lerwick et étude approfondie de la suite des opérations

Aucun commentaire:

Publier un commentaire